L’oppidum de la Fouirette

Plan d'accès depuis le Gîte de la Campagne Sigalloux

En partant à pied de la Campagne Sigalloux, on traverse la route de Toulon et on rejoint le chemin de Peyrassol qui commence à la coopérative vinicole. On monte progressivement et la vue se dégage sur la plaine du Luc.vue1vue2En arrivant en haut de la colline, on quitte le chemin goudronné pour prendre la piste sur la droite.vue3Tout à coup le bruit de la plaine cesse et on chemine dans le calme reposant de la colline. Au Nord, les collines se succèdent.vue4

Par endroits, des barres rocheuses offrent une vue sur la plaine.vue5vue6La Campagne Sigalloux semble toute proche.vue7On aperçoit à gauche le toit rouge de la ferme. Les platanes masquent la façade de la maison. On voit les alignements du verger devant la cour. A droite on reconnaît le toit rouge du moulin à huile. Au premier plan c’est l’école René Char.

On arrive enfin à l’oppidum. Il n’en reste pas grand chose. On comprend que les romains avaient le contrôle du passage par la plaine du Luc.vue8vue9vue10En continuant le chemin, on revient au Luc par le quartier des Vergeiras. C’est le retour dans le bruit de la plaine. On peut apercevoir le site du village médiéval.vue11Et le village qui est descendu vers la route et la rivière.vue12Enfin, un dernier point de vue sur la Campagne avant de rentrer.vue13